Michaël L.

Une histoire de la Méditerranée et des Méditerranéens

Belles Lettres

35,00
24 septembre 2022

Retraçant les continuités et les ruptures de la "mare Mediterraneum", véritable carrefour entre Asie, Europe et Afrique, l'historien David Abulafia décrit l'évolution des sociétés méditerranéennes depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Dans un récit à la fois rigoureux scientifiquement et foisonnant de personnages et de vie, il souligne la diversité des expériences d’échange, de conflit et de coexistence entre ces populations, à toutes les époques. Le professeur à l’université de Cambridge multiplie aussi les anecdotes et les spécificités de chaque période et démontre que la variété de ces sociétés a favorisé une émulation extraordinaire.

22,90
24 septembre 2022

Après "Le Temps des magiciens", Wolfram Eilenberger poursuit son histoire alternative du XXe siècle en philosophie. Il se concentre ici sur quatre femmes qui vont développer et incarner une pensée philosophique dans un monde en mutation, un monde d'où émerge le stalinisme,le fascisme et le national-socialisme. L'auteur retrace la vie et le développement intellectuel de Simone de Beauvoir, Simone Weil, Ayn Rand et Hannah Arendt. Chacune à sa façon se pose la question du rapport entre soi et l'autre, entre l'individu libre et la liberté face à la pression collective. Même si leur pensée diverge sur certains points, l'individualisme radical d'Ayn Rand s'opposant par exemple à l'abnégation charitable de Simone Weil, le moteur essentiel de leurs existences respectives reste avant tout, et contre tout, la Philosophie. Dans cet essai accessible à tous, Eilenberger démontre surtout que ces quatre femmes sont incontestablement de grandes philosophes de notre temps. Passionnant.

21 septembre 2022

Dans son nouvel essai, Francis Dupuis-Déri brosse un portrait des mouvements contestataires et des luttes sociales dans les universités. Professeur de science politique, il déconstruit, chapitre après chapitre, le discours des chroniqueurs, polémistes et autre éditorialistes tenants d’une pensée réactionnaire et conservatrice. L’ouvrage revient sur ces mots inconnus il y a quelques années (woke, wokisme, cancel culture, etc.), omniprésents dans la sphère médiatique actuelle. Dupuis-Deri rappelle aussi que la diabolisation des progressistes sur les campus ne date pas d’hier et que le discours de ces polémistes vise toujours les féministes et les antiracistes parce qu’ils remettent en question l’ordre établi.

17 septembre 2022

Portée par les plus grandes spécialistes de la question et fruit d'un travail collectif de plus de quatre ans, cette impressionnante somme de plus de 1000 pages fera date. Plus vaste étude désormais disponible sur les violences faites aux femmes à travers le monde, depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours et sur les cinq continents, cet essai démontre que le féminicide, ce crime "de propriétaire", est le symbole d’un système de domination très ancien. Ce système repose sur la banalité, mais aussi l’impunité, des violences faites aux femmes. Ce système porte le nom de patriarcat et est souvent associé au capitalisme et au néo-colonialisme avec lesquels il fait corps. Indispensable et salutaire, cet ouvrage est un outil essentiel pour abolir ce système et mettre fin aux féminicides, qu'ils soient intimes, familiaux, communautaires ou sociétaux.

17 septembre 2022

Dans la lignée des Dépossédés d'Ursula Le Guin, Margaret Killjoy propose un récit de fantasy à la fois épique, politique et sociologique. Intelligent et sensible, le héros narrateur de ce court roman se rend rapidement compte de l'absurdité de la mission qu'on lui a confiée : faire l'apologie de l'Empire Borolien à travers les conquêtes de son Héros. Dimos prend aussi conscience de la perversité de cette armée violente et sans morale, de la réalité purement économique de cette mission colonisatrice. Au détour d'aventures non dénuées d'humour, il découvre surtout une société basée sur la liberté, l'autonomie, la solidarité, et l'entraide mutuelle. Par ses rencontres, les joies et le peines qu'il va connaître avec ses nouveaux amis, Dimos devra décider si lui aussi veut défendre un mode de vie basé sur l'ordre moins le pouvoir, s'il veut protéger au péril de sa vie ce "Pays de fantômes"...