Théâtre et Opéra à l'âge classique - Une familière étrangeté -, Une familière étrangeté
EAN13
9782213621258
ISBN
978-2-213-62125-8
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Musique
Nombre de pages
342
Dimensions
21,5 x 13,5 cm
Poids
376 g
Langue
français
Code dewey
792.509

Théâtre et Opéra à l'âge classique - Une familière étrangeté -

Une familière étrangeté

De

Fayard

Musique

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Le Bateau Livre
    20.90

C'est à l'époque où le théâtre trouve en France son apogée, le XVIIe siècle, qu'apparaît l'opéra. Si beaucoup de traits, et des plus évidents, les rapprochent, leur coexistence pose question et c'est sur leur rapport : une familière étrangeté, que s'interroge Catherine Kintzler au travers de cet essai.


Elle oppose les fonctions respectives de chacun de ces genres scéniques : si le théâtre relève de la métaphysique des moeurs, l'opéra illustre plutôt la métaphysique de la nature et il éblouit, grâce à la musique, aux décors, aux machines, les yeux et les oreilles. Cette surenchère qui s'adresse aux sens lui a valu, de la part des moralistes férus de théâtre, de féroces critiques.


La première partie de cet ouvrage, consacrée au théâtre, explore le trouble qu'il exerce sur le spectateur, confronté au sublime mis en oeuvre dans le théâtre classique. La seconde, portant sur l'opéra, montre comment celui-ci, évacuant la question morale, s'incarne dans la musique et la danse pour constituer un monde, celui du merveilleux. La troisième partie enfin sonde la fascination réciproque que nourrissent les deux scènes.


En une réflexion qui chemine à travers tout le répertoire et sollicite Corneille, Racine, Lessing, Voltaire, Molière, ainsi que Rameau et Mozart, l'auteur dégage les enjeux esthético-philosophiques qui, dans la relation des deux scènes, fondent leur opposition, expliquent leur attirance et participent à leur splendeur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Catherine Kintzler