La dérégulation culturelle, Essai d'histoire des cultures en Europe au XIXe siècle
EAN13
9782130545408
ISBN
978-2-13-054540-8
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Nombre de pages
752
Dimensions
21,7 x 15,1 x 3,4 cm
Poids
892 g
Langue
français

La dérégulation culturelle

Essai d'histoire des cultures en Europe au XIXe siècle

Presses universitaires de France

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Contre les présentations habituelles qui envisagent le XIXe siècle surtout comme le siècle des nations, la dérégulation culturelle propose une lecture originale de l’histoire des cultures en Europe. Grâce à tous les progrès dans l’alphabétisation, la scolarisation, l’unification des langues, l’amélioration des transports et l’élévation du niveau de vie, des publics de plus en plus larges accèdent dans toute l’Europe aux innovations culturelles qui marquent la période 1815-1914. Les frontières politiques et religieuses s’ouvrent, les censures s’atténuent, les héritages traditionnels laissent plus de place aux innovations et aux transgressions entre les genres, entre les arts, entre les pratiques. Des décalages subsistent bien entendu, des frontières mentales, linguistiques et religieuses freinent les échanges, des conditionnements sociaux ou économiques facilitent certaines productions au détriment d’autres, mais l’émulation entre les artistes et les écrivains, entre les entrepreneurs culturels et les pouvoirs qui veulent utiliser les pouvoirs symboliques des productions culturelles, fondent une dynamique dérégulatrice de plus en plus visible à mesure qu’on avance dans le XIXe siècle. Fondé sur la synthèse de très nombreux travaux dans plusieurs langues et sur des enquêtes originales, ce livre sans équivalent en français restitue la dynamique sociale d’un moment capital de notre héritage culturel.

Christophe Charle, né en 1951, est professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d’histoire sociale et culturelle comparée de l’Europe. il a écrit ou dirigé une trentaine d’ouvrages ; en dernier lieu, Théâtres en capitales, Naissance de la société du spectacle à Paris, Berlin, Londres et Vienne (1860-1914) (Albin Michel, 2008), Le temps des capitales culturelles XVIIIe-XXe siècle (Champ Vallon, 2009), Discordance des temps, une brève histoire de la modernité (A. Colin, 2011), Histoire des universités (avec J. Verger, Puf, 2012), Homo historicus (A. Colin, 2013).
S'identifier pour envoyer des commentaires.