Lectures interdites, Le travail des censeurs au XVIIIe siècle, 1723-1774
EAN13
9782226079121
ISBN
978-2-226-07912-1
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
A.M. BB.HIST.
Nombre de pages
396
Dimensions
22,5 x 14,5 cm
Poids
470 g
Langue
français
Code dewey
363.31

Lectures interdites

Le travail des censeurs au XVIIIe siècle, 1723-1774

De

Albin Michel

A.M. Bb.Hist.

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Triomphante au temps de Louis XIV, la censure, sous le règne de Louis XV, est soumise à une situation paradoxale. Les autorités royales, parlementaires et ecclésiastiques affichent une volonté toujours plus ferme de réprimer la sédition, l'immoralité et l'hérésie ; pourtant, elles ne se donnent pas vraiment les moyens d'un contrôle efficace. Cette inefficacité apparente serait-elle le prix politique à payer pour le maintien des structures d'Ancien Régime ? La censure ne reflète-t-elle pas le conflit qui oppose les parlements au roi ?
C'est cette problématique que Barbara de Negroni, philosophe et spécialiste du XVIIIe siècle, a voulu éclairer en explorant la culture des censeurs et les objectifs qu'ils s'assignent. Son livre, centré sur les actes de condamnation eux-mêmes, sur leur rhétorique et sur leur théâtralisation, rend à la censure toute sa complexité. Dans cette époque qui revendique la liberté de pensée, la censure prise dans des enjeux de pouvoir qui transforme sa nature, va contribuer ' et ce n'est pas le moindre des paradoxes 'à la naissance de ce qu'on appellera désormais l'opinion publique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.