L'objet quadruple, Une métaphysique des choses après Heidegger. Traduit par Olivier Dubouclez
EAN13
9782130579113
ISBN
978-2-13-057911-3
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
MétaphysiqueS
Nombre de pages
160
Dimensions
21,7 x 15,1 x 1,2 cm
Poids
242 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Code dewey
121.4

L'objet quadruple

Une métaphysique des choses après Heidegger. Traduit par Olivier Dubouclez

De

Traduit par

Presses universitaires de France

MétaphysiqueS

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


« La philosophie de Graham Harman s'enracine dans une lecture originale des pères fondateurs de la phénoménologie, Husserl et Heidegger. C'est en croisant ces deux axes fondamentaux que sont la théorie husserlienne de l'objet intentionnel et l'analyse heideggerienne de l'outil que l'auteur construit l'armature de son ontologie : métaphysique nouvelle qui, par approfondissements successifs, s'engage au-delà des limites posées par ses illustres prédécesseurs, pour promouvoir un réalisme radical. L'une des conséquences de ce projet est de maintenir la pensée dans une tension constante entre le lexique traditionnel de la phénoménologie et les innovations conceptuelles propres à la « philosophie centrée sur l'objet » (object-oriented philosophy).

(…) L'inventivité conceptuelle de L'objet quadruple ne se limite toutefois pas à un aménagement ou une refonte du langage phénoménologique. Tout en exploitant inlassablement les ressources de la métaphore et du discours poétique, la pensée de Graham Harman sollicite la plasticité d'une langue où, bien plus qu'en français, la création verbale est un levier de la conceptualisation. » (Extrait de l'Avant-propos)

Philosophe américain, Graham Harman est spécialiste de la pensée de Heidegger.

Ouvrage traduit par Olivier Dubouclez, ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm et agrégé de philosophie. Il a notamment publié Valère Novarina. La physique du drame (Les presses du réel, 2005) et a traduit, aux PUF, Corps cartésiens (« Épiméthée », 2004).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Olivier Dubouclez