13,50

Paris, 1920, Elisabeth, une petite orpheline bretonne débarque à la capitale avec pour seul bagage une photo de ses parents et un maigre baluchon. C'est au dernier étage d'une minuscule chambre de bonne qu'elle trouve refuge. Là, sous les toits de Paris, elle rêve de retrouver ses parents. Mais elle ignore que l'immeuble est envahi de Schmolls ! Heureusement, Élisabeth n'est pas une froussarde.


13,50

Les amis ? Il y a ceux avec qui on joue au ballon tous les jours, ceux que l'on rencontre dans le train pour partir en vacances, ceux à qui on a envie de raconter tous nos secrets, ceux avec qui on n'est pas toujours d'accord... En amitié, c'est chacun son rythme !


12,50

Par la fenêtre, Léon regarde la nouvelle école. Demain c'est la rentrée des classes, rappelle Maman, mais Léon n'est pas prêt. L'école est trop loin pour ses petites jambes, puis ni Marcel ni Francis le poisson n'iront, et surtout, son doudou ne peut pas rester seul à la maison. Non ! demain, ce n'est vraiment pas le bon jour pour aller à l'école.


13,90

À la piscine, tout est étrange : disparition, vol, blagues de mauvais goût... La piscine a été remplie de truites, quelqu'un a rendu le toboggan trop glissant, on a même tenté de noyer Henri, le papi qui vient au cours d'aquagym ! Mais qui est le coupable ? C'est au lecteur que revient le soin de résoudre les énigmes !

Lecture et jeu
Les histoires, toutes plus folles les unes que les autres, seront un plaisir à lire et à relire. Mais, au-delà de la lecture, le lecteur a un rôle actif. À la manière d'un enquêteur, c'est à lui de trouver les indices parsemés dans le récit : bonnet de piscine, clé de casier, bouée, sifflet. Tous les éléments décrivant les personnages aident à l'enquête. Au lecteur d'être attentif, la solution est entre ses mains.

Un livre à la fabrication originale
Grâce aux portraits sur la couverture et au système de fermeture de fenêtres, l'enquêteur en herbe cache les personnages qui ne correspondent pas à la description du suspect. À la fin, il n'en reste qu'un !


13,90

Quand Raoul est arrivé chez nous, je pensais qu’on pourrait participer à des concours du meilleur chien, gagner des trophées du meilleur chien et faire des vidéos du meilleur chien !Seulement voilà… Raoul ne sert à RIEN, à rien DU TOUT !
Un album tendre et drôle pour apprendre qu’être le meilleur ou le plus fort n’est pas le plus important dans la vie.